Essai Ford Focus ST 225 ch

Posted by & filed under .

Moteur coupleux, Boîte agréable, Sonorité enivrante, Comportement routier, Confort préservé, Prix défiant la concurrence

Consommation élevée, Taxes importantes, Pas de boîtes robotisée (pour l’instant ?)

Pour donner de l’image à sa compacte du segment C, chaque constructeur décline son produit en une variante plus sportive. Avant d’enfoncer définitivement le clou avec sa RS de 300 chevaux, Ford relifte sa Focus ST, histoire de donner du fil à retordre aux VW Golf GTI, Renault Mégane RS et autres Opel Astra OPC…

Présentation

Difficile de la rater… Avec une couleur pareille, notre Focus ST passait difficilement inaperçue ! Cette couleur orange métallisé est spécifique à cette variante. Mais si le propriétaire a choisi une teinte plus discrète, il existe d’autres subterfuges pour reconnaître ce modèle : outre les sigles, on note les deux sorties d’échappement, les boucliers spécifiques, les sièges sport, les trois manomètres au sommet de la planche de bord,…

Moteur

Si les rivales s’en remettent pour la plupart à des 4 cylindres de 2 litres, Ford a vu plus costaud pour sa Focus… C’est donc un 5 cylindres Volvo qui a été désigné. Cubant 2.5 l, il développe 225 chevaux à 6.000 tr/min et 320 Nm dès… 1.800 tr/min ! Un gros cube donc, qui n’a rien de rageur en haut mais puise sa force dès les profondeurs du compte-tours !

A l’usage, ce moteur est un régal d’agrément. La moindre pichenette sur l’accélérateur, quel que soit le rapport, et le 5 cylindres Volvo gronde sourdement en tirant de manière très convaincante ! Sa sonorité se fait sourde à bas régimes et devient plus rageuse en haut tout en n’oubliant pas l’une ou l’autre explosion sourde à l’échappement au lever de pied ! Une véritable musique aux oreilles des mélomanes avertis…


Avec sa boîte à 6 rapports parfaitement étagée et très agréable à manipuler, l’ensemble moteur/boîte frise la perfection ! D’autant qu’il n’est absolument pas nécessaire de dépasser les 3.500 tr/min pour avancer, même de manière dynamique ! Voilà qui définit déjà la Focus ST comme une grande GT, plutôt que comme une sportive pure et dure !

Ford Focus ST

Seul grief : la consommation ! Un sujet délicat car les 5 cylindres avalent en moyenne, 12,5 l/100 km… Ford annonce des émissions de CO2 de 224 gr/km.

Tenue de route

Très bien amortie, la Focus se joue des imperfections de la chaussée et virevolte d’un virage à l’autre. Diablement efficace sur parcours sinueux, elle étale une agilité d’autant plus étonnante que le 5 cylindres constitue tout de même, une sérieuse masse sur le train avant ! Stable, précise, agile et facile, la Focus réussit la quadrature du cercle, en dépit de sa masse importante : près de 1,4 tonne ! Elle sait même se montrer amusante en n’hésitant pas à déboîter du train arrière en cas de lever de pied en virage ! Mais pour éviter tout débordement, l’ESP veille évidemment au grain…

Les freins sont puissants et progressifs et la direction précise et agréable. A noter que cette dernière peut être réglée selon trois modes différents : confort, normal ou sport. Des réglages qui, selon moi, ne sont pas follement nécessaires…

Confort

En dépit de sa stature d’athlète et de sa couleur flash, la Focus ST n’a rien d’une sportive pure et dure ! Les bosses, trous et autres écueils de nos routes sont absorbés sont autre forme de procès ! Ford a donc su soigner le confort de sa sportive en la rendant tout à fait conciliante. Les sièges cuir optionnels de notre monture d’essai étaient particulièrement agréables ! Bien enveloppants, ce sont de véritables baquets, mais le confort en plus ! Seuls les dossiers assez imposants limitent l’accès aux places arrière, pour la version trois portes, du moins…

Ford Focus ST

Pratique comme une Focus sait l’être, la ST a le bon goût d’offrir une insonorisation particulièrement étudiée aux occupants. Comprenez par là, que seul le grondement sourd du moteur se fait entendre en charge. A régime stabilisé, l’ensemble reste tout à fait silencieux.

Tarifs et équipement

A 25.300 € pour la version trois portes et 25.850 € pour la version cinq portes, la Focus ST est affichée à des tarifs tout à fait concurrentiels ! D’autant que l’équipement de base se montre à la hauteur avec l’air conditionné (manuel, automatique en option), l’ordinateur de bord, le réglage lombaire pour le siège conducteur, le volant en cuir, les jantes de 18 pouces, la radio MP3, les commandes audio au volant, les capteurs de pluie et de lumière,…

Des concurrentes, il y en a quelques unes et chacune affiche son propre tempérament. Notons l’Honda Civic Type-R (201 ch) et ses 8.000 tr/min à 25.900 €, l’Opel Astra OPC (240 ch) et son moteur à réaction à 31.000 €, la Renault Mégane RS (225 ch) et son équipement complet à 27.850 €, les aguicheuses Seat Leon FR (200 ch) et Cupra (240 ch) à respectivement 24.590 et 26.490 €, la VW Golf GTI (200 ch) et son homogénéité à 25.950 €,…

Conclusion

Certes, ce facelift ne change pas grand chose au modèle, si ce n’est un regard plus fuyant. Mais la Focus ST reste encore et toujours l’une des plus brillantes sportives de son segment ! Son moteur coupleux à la sonorité enivrante, son châssis agile et son prix étudié la rendent même irrésistible ! Terriblement attachante, cette Focus ST ne souffre finalement que d’une seule – grosse – tare : une consommation importante.

 « Remerciements vroom.be »

 

 

VIDEOS

 

 

FORUM

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *