ESSAI MAZDA 323 GT-R 185CH

Posted by & filed under .

 

A défaut de pouvoir avoir un essai détaillé de cette super sportive, je vous propose quelques avis de ceux qui ont eu la chance de l’essayé et qui en parlent très bien, merci à eux

CE QU’EN PENSE CEUX QUI l’ONT ESSAYE

Actrice principale : Mazda 323 GTR, plus de 10 ans d’âge, un bon cru. La voiture est nickelle chrome, dedans comme dehors comme dessous. Rien à redire sur la propreté quasi chirurgicale d’ensemble ou de détails.

Lors d’une virée nocturne, j’ai eu l’occasion d’occuper le baquet passager.

Tracé : Tampon Saint Denis en passant par l’Ouest, tamarins inclu aller/retour. Horaire : entre 20 h 00 et 02 h 00.

Elle tète c’est sur, rien d’étonnant pour une essence qui plus est en turbo. Bac à moitié plein, halte ravitaillement à la station sur la route des tamarins, 20 €, bac quasi plein. Au retour, de son propre aveu, si on avait commencé à tirer dedans depuis Saint Denis, le voyant se serait allumé arrivé dans la montée St Pierre Tampon.

C’est là ce qui nous intéresse le plus : comment ça marche. Alors de prime abord, je la croyais plus brutale. Elle ne l’est pas. Ne pas être brutale, ne veut pas dire ne marche pas.

Première à fond, hop, c’est presque comme un TD dans le sens ou ça grimpe tout, tout de suite et finish, mais en un peu plus long que le TD quand même. On passe la seconde et ainsi de suite. Et hop le caractère de la voiture turbo se met de plus en plus à jour. C’est à dire que contrairement à un bon essence athmo ou le moteur est quasi brutale sur les 3 premiers rapports et s’essouffle au fur et à mesure ou l’on monte les rapports, elle, elle se défoule de plus en plus. Je veux dire par là, que sur un athmo, la différence de vigueur est flagrante entre les 3 premiers rapports et ceux supérieures. Surtout en terme de reprises. Là, du tout, ça pousse tout le temps et encore plus passer les gros rapports.

Sur celle là, ça monte très vite sur les premiers rapports faussant un peu les sensations car très courts mais plus on monte le rapport, plus elle en donne. Le coup de 3 est démoniaque, les deux autres rapports supérieurs ne font que confirmer cela.

En 5 elle bloque carrément le compteur kilométrique avec une facilité déconcertante. Et dire qu’il la dégonflé suite à des problèmes de fiabilité de la B.V qui n’arrivait pas à une certaine époque à suivre les coups de butoir du moteur.

Franchement, peu de voitures seraient capables de suivre le rythme et le coup de volant aussi. Prendre certains virages connus comme elle les prend les doigts dans le nez…je vous jure, j’ai eu souvent l’occasion de suivre des gars avec des voitures puissantes, mais là franchement, en voiture laisse tomber, il faut sortir l’artillerie lourde moto Laughing

J’avais à la fois « peur » par les pointes (alors que la moto va bien au delà, paradoxale, sans doute du au fait que c’est pas moi qui conduisait) mais aussi grisé par les sensations de souffle inépuisable de la bête.

Autre point de cette voiture, une tenue de route bluffante. La MPS; que j’ai aussi eu l’occasion d’essayer est plus vive, plus légère mais tiens sacrément bien la route dans une ambiance feutrée et chic. La GTR elle, elle est lourde et sauvage dans les virages. On sent lors de l’entrée en virage que la voiture se crampe comme un bulldog sur ses 4 pattes, on sent bien les G latéraux, elle tient la corde incroyable, même sur certaines flaques cachées qui en auraient piégées certains. Lors des gros freinages (voitures qui déboîtent en mode pépère) suite à une pointe démoniaque, elle freine sec, les pneus (pas d’ABS) laisse entendre leur crissement à des vitesses inavouables.

Je peux vous garantir que ça fait flipper. Mais pas d’affolement, elle ralentie sec sans vous envoyer pour autant direct dans le pare brise. Ni en tremblotant (disque de frein qui seraient voilés) Et hop, elle repart aussi sec, prochain virage quoi on est déjà de nouveau en train de bloquer le compteur, refreinage pour négocier 40 km/h de moins que ce que n’indique le maxi du tachymétre de vitesse un virage ou je sais qu’avec mon ex ED 7 à fond de 4; là, j’avais les fesses qui serraient et l’arrière train qui était sur le point de virevolter vers l’avant.

Ah mais c’est sur, j’ai jamais eu de combiné filetés aussi moi.

Bref, une voiture attachante et franchement à ne pas mettre dans les mains de n’importe qu’elle tête brulée
Cool

Par Pico

Après trois ans de travail et de plaisir au volant d’une rs13, je me suis mis en recherche d’une 323 gtr, ou le cas échéant d’une st185 en septembre 2007.

Ce qui retenait mon attention sur ces deux modèles c’était à la fois leur efficacité, leur technologie relativement avancée pour l’époque, associée à une mécanique restée simple pour un potentiel sans fin!

D’un point de vue historique, les 323 gtr ont été commercialisées de 90 à 94.
2500 exemplaires dont 300 GTae (210cv au lieu des 185cv de la gtr: ligne d’échappement moins restrictive, tout simplement)
200 exemplaires numérotés pour la France (jusqu’à la 194).
Aux dernières nouvelles, il ne resterait qu’une trentaine de françaises en circulation.

Une petite info wikipédia, publiée par un certain chtilolo Wink …:

Moteur

* Type: BPT (1.8l 16s turbo)
* Disposition: avant transvers
* Arbres à cames: DOHC (double arbre à cames en tête)
* Distribution: à courroie
* Cylindrée: 1839cm³
* Alésage x Course: 83,0 x 85,0mm
* Taux de compression: 8,2 : 1
* Turbo: IHI RHF6CB / VJ23 monté sur roulements à billes
* Turbine: 62mm compresseur: 65mm (à l’époque, le plus gros turbo monté sur une voiture de série. Il peut sortir jusqu’à 2,0 bar de pression relative)
* Surpression: 0,65bar (pour la version européenne)
* Intercooler: 225mm x 234.6mm – 6.150 kcal/h
* Injecteurs: SMB
* Soupapes d’échappement refroidies au sodium
* Piston forgés en aluminium et refroidi par gicleurs d’huile
* Ligne d’échappement: diamètre intérieur: 50mm + catalyseur
* Bougies: NGK BKR6EVX11
* Puissance maxi: 185 ch (136 kW EEC) à 6000 tr/min (210 ch pour la version japonaise)
* Puissance au litre: 101 ch/l (114 ch/l pour la version japonaise)
* Couple maxi: 235 Nm EEC (24 mkg) à 4500 tr/min (25,5 mkg pour la version japonaise)
* Couple au litre: 128 Nm/l (136 Nm/l pour la version japonaise)
* Zone Rouge: 6500 tr/min
* Régime de coupure: 7200 tr/min

Transmission

* Type: intégrale permanente
* Différentiel central : glissement limité avec visco-coupleur
* Différentiel arrière : glissement limité avec visco-coupleur
* Répartition: av: 43 % / ar: 57%
* Embrayage: hydraulique 230mm
* Boîte de vitesses:
o Type: MT
o 1re: 3,454
o 2e 1,833
o 3e: 1,310
o 4e: 0,970
o 5e: 0,717
o Arrière: 3,166
o Rapport de pont: avant: 4,214 arrière: 3,909

Châssis

* Carrosserie: coupé 3 portes
* Nombres de places: 5
* SCx: 0,75
* Cx: 0,39
* Suspension avant: MacPherson, amortisseurs, ressorts hélicoïdaux
* Suspension arrière: Twin-Trapezoidal Link (TTL) independent suspension, amortisseurs, ressorts hélicoïdaux
* Barre stabilisatrice avant: 23 mm pleine
* Barre anti rapprochement avant supérieure
* Ressort avant: 3,7kg/mm
* Amortisseurs avant:
o Compression: 0,1m/s -> 44kg 0,3m/s -> 70kg 0,6m/s -> 105kg
o Détente: 0,1m/s -> 60kg 0,3m/s -> 92kg 0,6m/s -> 200kg
* Géométrie avant:
o Ouverture: 2mm (0°12min)
o Carrossage: -0°40min
o Chasse: 2°40min
* Barre stabilisatrice arrière: 19,1 mm tubulaire
* Ressort arrière: 3,3kg/mm
* Amortisseurs arrière:
o Compression: 0,05m/s -> 13kg 0,1m/s -> 20kg 0,3m/s -> 40kg 0,6m/s -> 74kg
o Détente: 0,05m/s -> 43kg 0,1m/s -> 70kg 0,3m/s -> 90kg 0,6m/s -> 120kg
* Géométrie arrière:
o Ouverture: 2mm (0°12min)
o Carrossage: -0° 20′
* Freins avant: disques ventilés (274 mm x 24mm)
* Freins arrière: disques (280 mm x 10mm)
* Direction: assistance hydraulique
* Nombres de tours du volant: 2,6
* Diamètre de braquage entre murs: 11,3m

Roues

* Pneumatiques av/ar: 195/50 R15 82V
* Jantes: Enkei – Alliage aluminium – 5.5JJ x 15 – trous: 5×114,3 – Déport: 47,5mm

Poids/Dimensions

* Poids annoncé: 1210kg (1090kg pour la version GTae)
* Répartition avant/arrière: 51% / 49%
* Rapport poids/puissance: 6,54kg/ch (pour la version européenne)
* Longueur: 4080mm
* Largeur: 1690mm
* Hauteur: 1390mm
* Garde au sol: 150mm
* Empattement: 2450mm
* Voie avant: 1430mm
* Voie arrière: 1435mm
* Volume du coffre: 230L / 415L (‘2/3 1/3’)
* Réservoir essence (95 RON): 60L

Budget

* Prix à sa sortie: 240 000 FRF
* Puissance fiscale: 10cv
* Consommation: 90 km/h: 7,4l/100km – 120 km/h: 9,2l/100km

Performances [modifier]
Fichier:Mazda bpt.jpg
Moteur identique à celui placé dans la 323 GTR

Données constructeur [modifier]

* 0 à 100km/h : 7s
* 80-120km/h en 4e: 7s
* 100-140km/h en 4e:
* Vitesse maxi : 221km/h

Mesurés

* 0-100km/h :
o Sport Auto : 7,2 s
o L’Automobile: 6,9 s

* 400m Départ arrêté :
o Sport Auto : 14,3 s
o Echappement : 14,6 s

* 1000m Départ arrêté :
o Sport Auto : 27,2 s
o l’Automobile: 27,35 s
o Option auto : 27,3 s
o Echappement : 27,5 s

* 80-120km/h :
o Automoto (en 4e): 9,5 s
o Automoto (en 5e): 15,5 s

* Vitesse maxi :
o Sport auto : 224 km/h
o Echappement : 225 km/h

* Freinage de 100 km/h à 0 km/h :
o Auto : 38,8 m (à froid) / 31,4 m (à chaud)

Bien entendu j ai laissé passer quelques st185,mais je voulais absolument trouver au moins une gtr avec les critères que je m’étais fixé avant de prendre une décision.
La partie qui suit risque de vous parâitre un peu longue, mais on tombe amoureux d’une voiture dès qu’on l’a trouvé, et la première fois qu’on la voit, qu’on l’essaie, ou encore la façon dont on la trouve fait partie de cette histoire d’amour

Un certain mercredi 13 février 2008, après quelques minutes à parcourir les sites de vente, je tombe sur une annonce presque anodine sur paruvendu.fr
Bien entendu, pas plus de précisions dans l’annonce que mazda 323 4×4 94 145000km, embrayage neuf, 38

C est quitte ou double: gtx ou gtr?et le tarif?
Je saisis le téléphone, et tombe sur une mamie un peu « excentrique ».
Dans ma tête je me dis laisse tomber c est une 323F…
Rolling Eyes
Je glane quelques infos, puis la proprio me dit que c est une série limitée mais elle est incapable de me dire si c est une gtr jusqu’à ce qu’elle me parle d’un signe caractéristique: »elle a deux phares énormes dans le pare choc » Razz

Un vrai gosse devant un sapin de noël: hop le rendez vous est pris pour samedi, mais au moment de raccrocher, j entends mamie qui dit « c est le deuxième…)
10 minutes plus tard, je rappelle en disant que samedi j ai un empêchement et que le seul moment où je pourrais venir la voir c est …demain soir Laughing

Bien entendu j avais oublié que c’était la saint valentin….
Et hop le jeudi 14 février 17h30 direction gap en rs13 en compagnie de madame et de romu.

Après avoir failli tomber en panne d essence au beau milieu du 38, on arrive sur le coup des 19h30
on rencontre les proprios , la soixantaine, et on voit pour la première fois la mèmère.
Carrosserie en mauvais état, mais chassis sain malgré une coloration sur l’arrière (maladie des BG mais sans gravité).

Papi me propose donc d’aller faire un p’tit tour…
A savoir que je n avais jamais conduit de gtr auparavant:seulement en sac de sable Razz
Le tableau de bord archaïque rappelle bien les années 90; la garde au sol le rallye; les suspensions donnent déjà une petite idée du chassis; et le bruit du moteur bien que discret, prévient qu il y a un p’tit quelque chose qui se trame là dessous….

Pendant qu on roule tranquillement pour faire chauffer la mécanique, petite discussion avec papi: et là à ma grande surprise, mamie est très au courant de ce qu’elle a entre les mains…
Ex propriétaires très récement de 2 lotus esprit et d’une petite 911…. Twisted Evil

Bon papi, tu permets, assez bavardé!!!
On commence à titiller la bête Twisted Evil

Malgré une charge du turbo très haute, je trouve le moteur coupleux en bas malgré toutes les brides qui lui sont imposées d’origine…
Sortie de virage, grande visibilité, pas de photographes sur les bas côtés Arrow GAZ!!!!!!
A côté de la rs13 et de son régime de charge à partir de 2200 tours et ses 1 bars à 2800, l IHI VJ23 me semble très loin….:c est long!
Ah, 3500 tours, il y a un truc qui arrive là!
et à 4000: lâchez les fauves!!!!
et ça tient jusqu’à 7000 sans s’essouffler
gros potentiel la mèmère!!!c est où qu’on signe? Razz

Sous le charme!!!Mais la violence du vj23 a beau etre sympa, il va falloir penser à libérer tout ça: elle ne s en sentira que mieux…
Malheureusement on a du attendre pas loin de 10 jours avant d’aller la rechercher (CT, etc…), mais plutôt sympa le road trip Twisted Evil
A ce jour, titine a 163000 km au compteur, et elle pète la forme, ou presque… Laughing

Bien entendu la passion a une fois de plus pris le dessus, et après une remise en route dans les règles (gros entretien, traitement du chassis, etc…), voici les p’tites modifs que je lui ai apporté:

Moteur:
-admission Blitz sonic power
-dump valve Blitz SS
-ligne HKS lega max avec décata sur mesure
-bougies denso IQ24
-faisceau Magnecor KV8
-FMIC d’evo 8

Electronique:
-boost controler Blitz DSBC spec R
-dual turbo timer Blitz
-manos de pression d’huile et de température d’huile

Intérieur:
-volant momo (perso pas celui d’origine)
-harnais OMP 4 points (et adieu le mal de dos sur piste Wink)

Chassis:
-combinés filetés D2 track and race
-jantes en 6.5×15
-Toyo R888
-barres anti rapprochement supérieures AV et AR

Freinage:
-disques percés rainurés Bremsa
-plaquettes Porterfield R4
-flexibles tressés Bremsa
-liquide ferodo 5.1 compétition (325°)

Autres:
Vidage de l’arrière, ce qui ramène le poids à vide à 1201kg (à reconfirmer car la balance du CT est un poil optimiste)
-galette + outillage
-banquettes + dossiers
-ceintures et ancrages
-essuie glace + système lave glace
-garnitures plastiques inférieures et seuil de coffre

Modifs à venir:
-downpipe sur mesure et finition de la ligne
-piping d’admission sur mesure
-barres anti roulis
-wideband AEM UEGO
-aileron et bas de caisse TWR et peinture complète

Depuis le début de l’année, titine a fait à peine 3000 km: sont utilisation est devenue presque exclusive piste/arsouille (notamment à cause du manque de temps…).

Niveau puissance moteur, j’évolue sur route à 0.9 bars (230cv), sur piste à 1 bar pour le moment (250cv), et mon boost maxi est réglé à 1.16 bars (les puissances données sont basés sur des passages au banc de gtristes avec configs moindres)
Je peux monter jusqu’à 1.2bars sans revoir la gestion.

Le dernier passage en date d’harould donnait 310cv et 392Nm à 1.25 bars.
Nosferatu passait pour 0.9 bars à 260 cv (config la plus proche de la mienne), avec un moteur de plus de 270000kms Razz Razz

Le montage du FMIC d’evo 8 a pas mal changé les choses: coup de pied au cul un poil effacé, mais le couple lui est bel et bien là.
Mes premiers essais à 1.05 bars, je devais faire à peu prêt cette tête: affraid Razz
Malheureusement une durite de piping a rendu l’âme le lendemain à Bresse donc une partie de la pression de sural repartait à l’air libre :s
On va essayer de revoir ça cette demaine, pour aller se défouler une dernière fois…

Mis à part les quelques détails à venir cités précédemment, je m’arrêterai ici dans la prépa, sauf si je retrouve une française d’origine, numérotée, en bon état… Wink

Par Bergamaxi …ca donne toute suite envie de l’acheter..Merci !
Slt à tous,
alors je vais vous éclairer un peu sur cette caisse,
et dire ce que l’on peut attendre d’une 323 GTR.
Dreamcar, je crois que tu as trouver un exemplaire absolument unique à ce prix et au vu du kilometrage!
La mienne a été achetais 74 000 frs avec 52 000 km alors pour ce qui est du prix c une bonne affaire crois moi.
Pour ce qui est de la rareté de l’auto c 200 exemplaires en france et 2500 dans le monde, mais malgres ce nombre tres contenue tu trouveras sans aucun probleme les pieces chez ton revendeur mazda mais peu dans les marques adaptables mais si tucherche des element plus competition que ceux d’origine n’est crainte tu auras à ta disposition le catalogue mazdaspeed.
Par contre attend toi à des prix tres exclusif aussi, par exemple:
– les plaquettes et le systeme de freinage venant de la eunos cosmo (non importé) sont pas donnés : plaquettes avant 100€ hors taxe.
– les amortisseurs avant sans les ressort te seront facturé 3500 frs.
-la durite d’air du turbo 1500 frs.
bon voila un petit exemple des prix des pieces mais bon il faut savoir que sur une mazda on change jamais de pieces c quasiment inusable, j’avais telephoné à un mec qui en vendait une dans echappement sans preciser le kilometrage,
au total : 240 000 km et son cousin qui en avais une aussi .. 280 000 km.
La reputation de mazda question fiabilité n’est pas usurpé pour te dire sur la mienne g changé : les amortos avant car un peu d’usure maintenant à 98 000 km et aussi en partie à cause de l’ancien proprio qui avais mis des ressort court.
une durite d’air de turbo car le caoutchouc dans le temps ça prend un coup de vieux et quand tu lui envois le double de pression que d’origine dans une durite de 10 ans d’ages elle fait un peu la gueule :-) .
-l’embrayage est un modele de solidité pour le moment aucun patinage toujours la meme accroche , du bon matos.

-la boite de vitesse est un peu accrocheuse à froid, il faut la laisser monter en temperature mais apres ça devient un joystick ( les debattement sont tres court), tu sera egalement surpris par la premiere tres tres courte;
pignons de 2nd 3eme 4eme recoivent un traitement specifique pour les rendre encore plus resistant .

-la direction est un vrais regal tu vas voir la precision dont elle fait preuve, le point milieux est … au milieu et pas ailleur à 10° pres. tu as egalement un reglage manuel de la hauteur de direction: tres pratique avec la manette d’inclinaison du siege avant qui incliné vers l’arriere rend l’assise plus profonde au niveau du posterieur et sureleve tes genoux de quelque centimetre te procurant une position plus typé sport avec un meilleur maintien.

-le chassis est quant à lui tres specifique à la GTR et n’est pas une evolution d’un modele plus bas de gamme,
pour infos toute les suspension sont specifique à la version, les train roulant également avant et arriere sont plus larges
et sont reconnaisable à leur moyeux 5 écrous.
Etant une 4 roues motrice les suspension arriere devienne multibras pour l’occasion,
avec une foule de reglage sur les bielletes bien dimensionné qui la compose : carrossage, pince , tout est prevus.
une barre anti raprochement est monté de serie dans le compartiment moteur également.

-la transmission c une 4WD permanente 47/53 avant arriere, donc un chouillas plus typé propulsion.
le systeme utilisé ici est un pur viscocoupleur à glissement limité : donc ici pas de cache misere electronique destiné à pallier des eventuelles solutions technologiques aux rabais ( on citeras pas de nom…:-) )!!

-venant en au moteur, le principal interressé :
« 1800 cm3, 16 soupapes , turbo »

Le bloc moteur GTR est une evolution du bloc GTX de 170 ch mais ici l’evolution passe par enormement d’element et reglages
spécifique.
par exemple
-les soupapes sont de diametre different et recoivent une barette de sodium dans leur corps pour reduire les echauffement, les pistons sont moulé mais recoivent une resistance plus importante.

-un interccoler est ajouté et placé dans la protuberance avant .

-le turbo est un modele propre au modele et est un sacré morceaux:
il est de marque IHI et est un modele de tres grosse capacité si bien qu’il souffle à seulement 0,5 bars d’origines!!!.
il est technologiquement tres elaboré car le guidage de l’axe de turbine est monté sur « billes »…

bon d’origine ça donne ça:

GT-R

Max power 185ch
Max torque Nm 24.5
Performance*
0-100 km/h through gears,sec. 7.20
80-100 km/h in 4th gear, sec. 3.51
100-120 km/h in 4th gear, sec. 3.40
120-140 km/h in 4th gear, sec. 3.70
Maximum speed, km/h 218
Fuel consumption*
@ steady 90 km/h, l /100 km 7.4 7.3
@ steady 120 km/h, l /100 km 9.2 9.5
*Mazdas own test data

« Bon attention la ceux sont les specs d’origines mais la GTR, c avant tout une puissance et un potentiel mollesté
tout possesseur de gtr se dois de liberer la puissance de la bete. »

Comment faire??

et bien comme le pere berga , une prepa soft pour plus de sensation au programme:

pour 240 ch:
-modification de la pression du turbo qui est prevus en max à 1.4 bars donc prevoir 1 bars soit… le double que d’origine
mais encore tres loin des limite du turbo.
-prevoir une derivation pour montage d’un robinet de turbo: une brouitille pour un preparateur, voir un deuxieme robinet interieur pour plus « d’interctivité » comme ça on adapte en temps reel le besoin de puisance!!.
-une dump valve aussi, element salvateur de tout bon turbo et celui la vaut de l’or chez mazda je cherche meme pas à connaitre le prix d’ailleur…
-un boitier gestion electronique revus .
-un KN sur mesure
-un tube afrique
prix 4800 frs ttc.

le modele de run avec plus de pression et un bas moteur reequilibré compte 300 ch

5.5 secondes de 0/100
24,3 seconde de 140 à 200 km/h

Chapitre entretien:

-vidange tout les 5000 km avec de la 15w50 synthese
et une fois sur deux les filtres.

-courroie à 80 000 km

-Conso compté 12 Litres au cents en usage normal.
mais plutot 16 litres en conduite semi sport.

*** Habitacle:

bon c pas le point fort de l’auto si tu est habitué au gadget du 21eme siecle ici que du fonctionnel
quoique tu peux tombe sur une version toute option et la tu auras quelque gaterie vitres toit fermeture electrique et meme le cuir.
bon moi g rien soit 30 kilos de moins et je m’en plain pas.

la sellerie est tres costaud aucune usure apres 10 ans et les teinte ne ternisse que tres peu
les plastiques sont epais et solide mais ont un aspect brut aucun moussage mais bon on sent fous un peu…
qualité d’assemblage correcte sans plus .

defaut: manque d’intrumentations, aspect brut.
qualité: castaud à part l’horloge

********************** bon tout ça c bien mais ça donne koi à l’usage ???? ***************************

Bon technologiquement ça reste unique une compacte 4 roue motrice turbo 16 soupapes c l’architecture d’une wrc.
c d’une meme niveau qu’une subaru en plus compacte meme feeling à l’usage.

Préparée ça fout des giffles à pratiquement tout ce qui roule ,
car l’arme secrete de la voiture c son BIG turbo et sa conception Mega robuste.
on obtiens des perf surnaturelle allier à un chassis au petit oignons.

tu savoureras les glissades controlé à l’accelerateur les reprises arrachant le bitumes
l’aspect cheap deviendras une qualité et tu te diras g une pure voiture de sport.

C UNE PURE VOITURE CONSTRUITE 100% FONCTIONNEL EN VUE D’UN USAGE 100% PASSION RALLY.
C UNE VOITURE SANS CONCCURENTE DIRECTE UNIQUE ET EXCLUSIVE.


PROBLEME SI TU L’ACHETE TU NE SERAS JAMAIS PAR QUOI LA REMPLACE :)

VIDEOS
Accelerations : on dirait le compte tour et non le tachymetre…tellement cela monte vite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *