ESSAI TOYOTA GT86 200CH

Posted by & filed under .

 

Un quatre cylindres boxer de 200 ch, des roues arrière motrices et un poids contenu : le coupé Toyota GT 86 privilégie le plaisir de son conducteur. Premier contact.
Commercialisation en juin 2012
29 000 euros (estimation)

 

Toyota GT 86   :

Mardi 26 janvier, circuit de Jarama. En attendant sa commercialisation prévue dans un peu moins de six mois, la Toyota GT 86 se dévoile sous le soleil de la piste de la banlieue Madrilène.

Impossible encore pour le moment d’obtenir des informations précises sur sa dotation ou son tarif exact, mais le constructeur Nippon entend proposer ce petit coupé 2+2 aux alentour de 29 000 ?.

Concurrent direct des Peugeot RCZ et autres VW Scirocco, cette soeur jumelle de la Subaru BRZ utilise des solutions techniques opposées à celles de ses rivaux européens :
– architecture propulsion,
– différentiel à glissement limité,
– quatre cylindres boxer 2.0 atmo de 200 ch
– et poids réduit à moins de 1 200 kg.

 

Toyota GT 86   :

Un retour à l’essentiel prometteur, pour profiter de sensations de plus en plus rares aujourd’hui. Après un rapide tour du propriétaire, les jantes 17 pouces, l’aileron arrière et la double sortie d’échappement mettent immédiatement la puce à l’oreille.

Évidemment, les places arrière symboliques et le coffre réduit n’en font pas un coupé aussi pratique que le Scirocco, par contre, son habitacle vous met tout de suite dans l’ambiance.

Son petit volant, la position de conduite basse et l’ergonomie réussie donnent immédiatement envie de presser le bouton de démarrage.

Tours de chauffe

Toyota GT 86   : Tours de chauffe

Contact ! Le quatre cylindres boxer s’ébroue dans une sonorité caractéristique. Position du levier de boîte automatique sur D et c’est parti pour un tour de reconnaissance.

Douce dans ses passages de rapports, la transmission à convertisseur devient vite dépassée au fur et à mesure que le rythme augmente.

En dépit d’un programme Sport, autant opter pour le mode manuel plus réactif malgré certaine lenteur lors des rétrogradages rapides inhérents à la conduite sur circuit.

Dans ces conditions, la boîte manuelle à six rapports -qui devrait constituer 90 % des ventes de la GT 86- apparaît autrement plus adaptée à l’exercice.

 

Toyota GT 86   :

De son côté, le Boxer ne manque pas de caractère. Certes, son manque de couple apparaît flagrant face aux moteurs essence turbo de la concurrence, mais son caractère rageur au dessus de 6 000 tr/min et son timbre évocateur participent à l’ambiance sportive générale.

Dommage que l’étagement de boîte un peu longempêche d’exploiter pleinement le caractère pointu de la mécanique.

En fait, la principale qualité de cette GT 86 tient dans son châssis particulièrement réussi. Agile et communicatif, il procure du plaisir à tous les niveaux.

Progressive dans ses réactions grâce à des suspensions souple et bien aidée par un ESP qui canalise les excès de fougue, la Toyota rassure le quidam sans le frustrer. Elle sait aussi griser les plus aguerri, une fois la béquille électronique mise en position sport ou en sommeil.

ESP déconnecté

Toyota GT 86   : ESP déconnecté

Dans ce dernier cas, la Nippone devient une véritable sportive aussi efficace que gratifiante à conduire. Enjouée, légère et réactive, elle distille des sensations pures et ne rechigne pas à glisser.

Le différentiel à glissement limité, procure une excellente motricité et permet d’entretenir des dérives sur circuit, même si le manque de couple moteur se fait alors sentir.

Difficile de trouver des défauts à cette GT 86 sur le plan dynamique, même si sa très précisedirection à assistance électrique manque un peu de consistance.

Conclusion

Propulsion équilibrée et grisante, la GT86 s’apprécie d’abord derrière le volant. Une sportive authentique et vivante qui fait plaisir à voir. Alors rendez-vous en mai pour confirmer sur route les bonnes impressions laissées par ce premier contact.

 

 

VIDEOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *