ESSAI MERCEDES CL 65 AMG 621 CH

Posted by & filed under .

The ultimate coupé !!!

Pour ceux qui estiment que le 571cv du CL 63 AMG V8 est un peu mou, Mercedes apporte une autre réponse:  621 cv d’un bi-turbo de 6 litres V12.

La raison pour laquelle le CL 65 AMG est un choix un peu bizarre diront certains, c’est qu’il existe déjà un modèle CL avec 525cv, le CL 63 AMG, qui dispose d’un moteur de 6,3 litres et une boîte de vitesses automatique à sept vitesses et il est plutôt magnifique. Des tests indépendants ont montré que les voitures AMG V12 à moteur sont plus lents autour d’un circuit de test que leurs homologues V8, ils sont beaucoup moins spectaculaires et en raison de l’énorme chiffre 1000 Nm de couple, ils ont besoin d’une boite à cinq vitesses automatique pour déployer la puissance . Alors, quel est l’intérêt d’avoir plus ? En bref, c’est gagner de la vitesse de la ligne droite sans effort, de la réponse moteur et du raffinement. Demonstration : Alors que vous aurez besoin de monter le CL 63 AMG à 6800 rpm pour sortir toute sa puissance, le CL 65 AMG fera la même chose à 4800 rpm ! Le 0 à 100 est abbatu en 4,1 secondes, à titre de comparaison un CL 600 le fait en 4.3 et coute 50000 euros de moins. Une deuxième génération d’active Body Control (ABC) voit le jour, des suspensions typees AMG ainsi qu’une boite de vitesse auto rendent la CL 65 étonnamment agile pour une voiture si lourde.

INTERIEUR/EXTERIEUR

Le spoiler avant est agressif, il y a un diffuseur nervuré à l’arrière et d’énormes jantes alliages AMG comme pour marquer le CL 65 AMG comme quelque chose de très différent de la norme CL. Ce modèle reçoit également des freins innovants de type Twin à étrier flottant qui sont extrêmement coûteux, mais terriblement efficace. L’intérieur est magnifiquement stylisée et plus sobre que les anciens modeles. On se souvient d’un SL 65 AMG et du comptage des plus de 70 boutons et de commutateurs sur le tableau de bord. Le CL adopte un look tout à fait propre et bon nombre des fonctions sont mobilisées par le système de contrôle COMAND. Le CL dernière génération est plus élégant dans ses proportions que son prédécesseur. Il est également plus large. À partir de 5065 mm de la poupe à la proue, il est 75mm plus long que l’ancien modele, ainsi que 14mm plus large et 20mm plus haut. Avec une telle stature la balance penche à 2240 kg.

MOTEUR

Sous le capot du coupé grand large réside le summum de la production AMG : le 6,0 litres, bi-turbo de 621 chevaux et un surréaliste couple de 1000 Nm.

En appuyant sur le bouton de démarrage et l’écouter tourner au ralenti, c’est deja un pur bonheur. Un coup de gaz et brooaaapp un son diabolique s’echappe, c’est le V12 bi-turbo (à ecouter en video un peu plus bas). Petite accélération car toute la force se déploie très vite , le couple max est disponible à seulement 2000 tr/m et reste plus ou moins constant jusqu’à 4000. En dépit du poids redoutable de la CL65, les pauvres 275mm Pirelli P Zéro arrière ne tiennent pas et n’ont pas une chance de tenir contre ce genre de force brute à l’accélération.

Presque immédiatement, l’ESP intervient pour éviter trop d’ecarts. La encore on doit parler de discipline du pied droit si on veut conserver en « temps » ses pneus. Pensez vous que des pneus plus larges seraient plus adaptés, pensez vous ? , même pas

Une fois maîtrisé, cependant, on peut se déplacer rapidement, mais le comportement est-il à la hauteur ?

COMPORTEMENT

La CL65 AMG n’est pas juste affaire d’accélération. Il peut transformer ainsi se montrer redoutable même dans les virages. Le volant se déplace avec précision, mais à aucun moment on n’oublie que c’est une voiture lourde et en tant que telle on l’a sent bien. Chaque route devient vite étroite dans une voiture de cette taille. Bien sûr, les composites, les disques de frein ajourés avec des étriers double coulissant devant et d’arrière sont rassurantes, mais la longeur du capot n’aide pas à retrouver ses marques, ce qui rend par exemple un enchainement de virages serrés très difficile. Ainsi, sur notre essai à travers les montagnes de la Californie du Sud, nous n’avons jamais éteint l’ESP (qui a été reprogrammé par AMG)…

Mais nous avons pu apprécié la gestion du roulis et du comportement en général de la voiture par l’electronique hautement techno et la suspension révisée, qui comprend notamment un Active Body Control amélioré spécial AMG plus ferme.

De retour sur des voies plus dégagées , nous avons pu gouté de nouveau à l’expérience CONFORT de Mercedes avec une qualité de roulement sans pareil agrémenté d’une note du moteur et d’un son performant du système audio (WAGNER inside)

CONCLUSION

Il est donc clair, l’AMG CL65 n’est pas du tout fait pour les courses d’accélération ou des courses de rallye, on le sait bien. Il s’agit bien là d’un vehicule exceptionnel hors de prix , ce genre de voiture que peu de mortels conduiront mais voila c’est une CL 65 AMG et rien que le nom fait réver et la passion de l’automobile sportive c’est aussi et beaucoup de rêves.

 

VIDEOS

3 monstres avec des bruits au démarrage d’enfer…

et un top gear the stig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *